Bébé et les animaux

26637910_1668498486544595_720093921_nLa place des animaux dans une famille dépend de celle qu’on leur donne: soit on se dit « ce n’est qu’un animal » et il vit un peu à part de la famille, soit on l’y intégre.

Je vous laisse la parole à Julia qui va vous expliquer ce qu’il se passe chez nous, elle a l’air d’en avoir envie !

 

 

48

« Quand Papa et maman ont eu notre chat Imhotep, voilà 6ans, ils l’ont considéré comme « notre premier bébé » : un petit être sous leur responsabilité qui allait grandir et vieillir avec eux. Il vit dans la maison et il a son propre espace (qu’on pourrait comparer à l’equivalent d’une chambre pour un enfant). C’est son arbre à chat. Dedans il sait qu’il est tranquille et qu’il peut aussi y jouer.

 

107Ensuite, il ont eu notre chien, un border collie, baptisé Matcha, il y a presque 2 ans, peu de temps avant d’apprendre que j’étais cachée dans le ventre de maman. Elle a eu également son propre espace : une cage avec un tapis, qu’on laissait ouvert la journée et qu’on fermait la nuit.

 

 

Préparer mon arrivée à la maison

161Les animaux voient bien que quelque chose se prépare, l’aménagement de la maison pour m’accueillir, le ventre qui s’arrondit parce que j’ai besoin de plus en plus de place…

Le chat était content qu’on lui aménage une pièce avec un lit rien que pour lui 😀 Si seulement il savait que j’arrivais !

A la maternité, Papa a pris des vétements que j’avais porté pour aller le faire sentir aux animaux. Il les a d’abord fait renifler chacun leur tour, puis, quand il est parti de la maison il les a déposé à différents endroits fréquentés par les animaux ainsi que dans la chambre du bébé (au grand désarroi du chat!)

La rencontre

Nous sommes rentrés à la maison en début d’après-midi. Maman a d’abord saluer elle-même les animaux, la chienne trop contente et le chat un peu en retrait (il parrait qu’il ressentent les changements d’hormones).

294Matcha m’a vu de loin. Elle était encore jeune (10mois) et assez vive et excitée, elle aurait pu mettre un coup. Ensuite je me suis assoupie dans une nacelle, dans le salon, et j’ai senti une présence de chat au dessus de moi. Il a été curieux:  il a essayé de me toucher avec sa patte puis il s’est cassé.

Les premières semaines

La chienne a du se sentir pas mal délaissée et  le faisait comprendre aux parents en faisant beaucoup de bétises. Ils ont essayé de faire au mieux, mais s’organiser avec un bébé et gérer les débuts très durs de l’allaitement n’a pas été de tout repos. Nous avons fait les balades quotidiennes (ou presque) au bout de 2semaines.

Papa et maman m’ont ensuite présentée plusieurs fois à Matcha, en disant mon prénom pour qu’elle l’associe à  moi. Elle était heureuse et toute folle. Une fois, je devais avoir moins de 2 mois, j’étais installée dans un doomoo à côté de maman dans la cuisine, je l’ai entendu dire au chien « Elle est où Julia? » Contente d’être sollicitée, de vouloir montrer qu’elle sait, elle avait carrément foutu ses deux pattes avant sur moi, l’une proche, trop proche, de mon visage ! Maman a eu tellement peur qu’elle a viré la chienne en l’engueulant et depuis ce jour là, elle n’a plus osé s’approcher de moi, de peur de se faire encore facher. Heureusement je n’ai rien eu. Quand on lui disait « Elle est où Julia ? » elle partait se réfugier dans un coin genre « je ne veux pas répondre à ça ».

Et ensuite…

Il aura fallu que je grandisse pour que, 4mois plus tard, il y ait de l’interaction de nouveau avec la toutoune: j’étais sur leurs genoux et caressait le chien avec eux. C’était nouveau comme sensation, les poils qui glissent entre mes doigts. Papa et Maman ont également acheté des grandes friandises pour que je puisse les tenir à une extrémité et les donner à la chienne tout en ayant une distance entre les crocs et mes mains. Tout le monde était content.

Quand au chat, c’était l’effet inverse, plus je grandissais, plus il s’éloignait de moi : avant il s’allongeait sur Papa à côté de moi, ensuite il me fuyait, surtout quand je criai ou m’agitais trop à son goût. Il partait s’isoler dans des endroits reculés de la maison.

Quand à moi, je les adore. Ils sont trop drôle et ils marchent à 4 pattes comme moi ! Dès que je vois le chat, je crie parce que je suis contente de le voir (et lui il se casse ! roh), et j’aime aller voir le chien pour le tapoter (ma manière de caresser). Papa et Maman restent vigilants et toujours présents quandje suis en contact avec les animaux. Malgré le fait que nous avons des animax doux et patients, nous ne nous sentons pas à l’abri de tout danger pour autant.

Nous respectons également chaque animal : ce n’est pas parce que je suis petite que je peux tirer les poils. Quand on voit qu’ils en ont marre ou qu’ils ne veulent pas, on m’éloigne vers mes jouets. »

Aujourd’hui, Julia a 10 mois et leurs relations vont encore changées au fil du temps, de quoi faire un prochain article d’ici là

 

Un commentaire sur “Bébé et les animaux

  1. Super article ! Ici nous avons une chienne de 11 ans et j avais très peur qu elle soit jalouse. Finalement elle est très protectrice mais comme tu le dis si bien : malgré la douceur et la gentillesse de ma loulou, elle reste un animal. Je suis donc présente et vigilante. Rdv au prochain article 😘

    J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s